Fin de fondations – Début de soubassements

De retour sur la zone pour tout l’été afin de continuer autant que possible la construction. Une équipe bien fournie nous a permis de terminer rapidement les derniers centimètres de fondations. La dernière couche est faite de plus petites pierres pour une mise à niveau relativement grossière. De là, nous reprenons un tracé propre pour nos soubassements à l’aide de clous, de ficelles et d’un mettre.

Nous partons sur une largeur de 60 cm pour les soubassements. L’idée étant de monter à envrion 15 cm au dessus du niveau du sol végétal. Nous passons du béton de chaux (sable, graviers, pouzzolane, chaux et eau) à un mortier de chaux (4 volume de sable pour un volume de chaux, et on ajouter l’eau petit à petit jusqu’à obtenier un mélange convenable, ni trop liquide ni trop sec).

Etape intéressante car c’est la première qui nous amène à réellement « maçonner » les pierres. Il s’agit alors de faire le choix de la pierre la mieux adaptée à tel ou tel endroit. Sur les côtés nous disposons de grosses pierres avec de belles faces. Celles-ci doivent suivre notre tracé horizontal et être de niveau verticalement. Entre chaque parement nous comblons avec de plus petites pierres, bien imbriquées les unes aux autres pour utiliser le moins de mortier possible. Quand les pierres sont superposées il faut éviter que les joints soient rectiligne d’une couche à l’autre, tout comme les murs en briques. Avant d’être maçonnées les pierres doivent être mouillées et brossées pour que le mortier adhère correctement.

On vous attend tout l’été sur le chantier !

This entry was posted in ramène ta pierre and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *