3 & 4 mai 2014 : réunion inter-comités « PRENDRE PLACE »

RÉUNION INTER-COMITÉS  « PRENDRE PLACE »

Nous vous écrivons pour vous faire une proposition d’actions collectives qui nous semble importante de réaliser dans les mois à venir afin de continuer et prolonger tout ce que les « no aéroport » ont déjà accomplit. Le 22 février 2014, nous nous sommes retrouvés au cœur de Nantes pour y rester à très nombreux jusqu’à la tombée de la nuit. Malgré l’absurde battage médiatique qui parie sur la division, il ne fait aucun doute que le mouvement tient et se renforce dans la durée. Sur la zone, on vit à son rythme propre, on crée de nouveaux espaces, des contre-espaces. Avec les réoccupations de terres, les occupations de maisons, le quotidien et la circulation, la Zone à Défendre ne vit pas sur la défensive. Si la ZAD rassemble autant d’énergies, c’est que depuis deux ans, elle a su se déployer sur la zone sans que la zone devienne son propre piège. Elle ne s’est pas essoufflée à l’intérieur de ses frontières. Combien de personnes se rendent sur place pour discuter, approvisionner ou soutenir une initiative ? Combien vont filer un coup de main pour construire des cabanes ou défendre des barricades ? Combien se sont agitées dans leur ville lors de l’attaque de la Châtaigne ? Voici donc un des aspects les plus enthousiasmants : d’un côté la zone est forte de ces liens qui se composent sur le territoire, de l’autre elle se diffuse partout où il y a réappropriations d’espaces et de temps. C’est pourquoi nous n’y voyons pas seulement une lutte locale, nous y voyons un mouvement de contestation qui réunit de multiples énergies aux quatre coins de la France. Jusqu’à maintenant les comités ont compté pour la lutte comme force de nombre et de soutien, ils peuvent aujourd’hui la nourrir en devenant source d’initiatives et de propositions. Les récents remues ménages politiciens au sein du PS et des Verts éloignent toujours plus la perspective de voir naître cet aéroport. Chacune de leurs hésitations est une occasion pour nous de prendre l’avantage. C’est pourquoi nous vous invitons à réfléchir à notre proposition : occuper une place dans le centre d’une ou de plusieurs villes régionales, notamment Nantes. Cette idée, amener la ZAD en ville, est à développer ensemble dans toutes ses modalités. Pour ce pari, sûrement faut-il nous inspirer de l’occupation de la châtaigne où de nombreux collectifs avaient préparé de quoi monter, en peu de temps, plusieurs structures en kit. Ou encore du 22 février, où l’occupation de la rue semblait aller de soi et où la manif regorgeait de chars et de constructions en tout genre. Nous sommes restés longtemps à discuter, à débattre et à disputer la rue aux autorités. Mais aussi ce sont les divers mouvements « Occupy » qui résonnent évidemment dans notre proposition. Ce sont de profondes contestations qui soufflent de places en parcs, qu’elles soient européennes, méditerranéennes ou américaines. L’idée de cette occupation naît de l’intuition que les temps qui courent sont propices à l’audace : faire place à un campement inédit là où il nous semblerait opportun de le faire. En espérant que cette proposition stimulera vos idées pour trouver les chants qui nous porterons, diffuser l’information, faire vos frites, mettre en branle votre comité, réveiller votre école, votre village, votre boîte pour venir sur ces places : Venez en discuter le SAMEDI 3 MAI, à ROUEN, à 14H au local occupé du comité ZAD (46 rue de Bammeville).

 

Il est possible d’arriver la veille et de loger sur place, ainsi que de rester pour le dimanche. Un repas sera préparé pour passer le samedi soir ensemble. Nous vous invitons à ajouter votre signature de comité si cette proposition vous semble pertinente. N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions concernant cette invitation.

 

Pour nous contacter Écrire sur la mailing-list des comités, ou bien répondre directement à cette adresse : prendreplace@riseup.net

 

 

Comité ZAD Maison de la Grève, Rennes (35). Comité ZAD Bammeville, Rouen (76).

PRECISIONS

Suite au premier appel concernant l’inter comité du 3 mai, le comité de soutien rouennais souhaitait apporter quelques précisions.

 

Nous sommes heureux que cela se déroule chez nous, afin que la ZAD résonne à l’extérieur du bocage. C’est aussi pour cette raison que l’ouverture du squat à Bammeville s’est faite au nom de notre collectif.

 

Il nous paraît important que nous tous, comités, zadistes, paysans et autres sympathisants réussissions à définir ce qu’est diffuser la ZAD partout.

 

 Pour cela nous pouvons vous accueillir dès le vendredi 2 mai.

 

Si vous venez en voiture rendez-vous chez nous : 46 rue de Bammeville à Rouen (rive gauche)

Si vous êtes perdus demander la clinique de l’Europe, sur le Bd de l’Europe puis suivre les indications destinées à ceux qui viennent en métro.

Si vous venez en train ou en co-voiturage, prendre le métro direction Technopole à n’importe quelle station du Boulingrin jusqu’à St Sever.

Descendre à l’arrêt Honoré de Balzac. Prendre en face la rue de Sotteville vers l’entrée de la MATMUT, puis continuer sur cette rue qui devient ensuite la rue de Bammeville.

Pour le couchage, nous pouvons accueillir plus d’une centaine de personnes, vous pouvez ramener vos matelas, tapis de sols et duvets….

Concernant les repas, seront organisés une soirée pizzas le samedi et dimanche soir un couscous végétarien et un buffet froid. Pour cela nous aurons besoin : d’olives noires, roquette, purée de tomates, mozzarella en buches, huile d’olives et tous les légumes nécessaires au couscous. Fruits  /  Café  /  Thé  /  Chocolat  /  Lait….

 

plan

 

 

 

This entry was posted in le collectif. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *